La Protection des Espèces « Parapluie » Amélioreraient La conservation Animale

Qu'est ce qu'une espèce "parapluie" ou "paravent" ?

Une espèce dite "parapluie" ou "paravent" est une espèce dont l'étendue du territoire écologique permet la protection d'un grand nombre d'autres espèces si celle-ci est protégée.

Il est donc primordial d'analyser et de prendre les mesures nécessaires à leur protection pour assurer la survie et le développement de l'écosystème.

L'Australie au cœur de la sauvegarde de la vie animale

La protection des espèces menacées d'Australie pourrait être améliorée par un facteur de sept, si des espèces " parapluie " plus efficaces étaient prioritaires pour la protection, selon une recherche de l'Université du Queensland.

Michelle Ward, candidate au doctorat à l'UQ, a déclaré que différents choix en Australie pourraient apporter une plus grande aide aux espèces menacées.

Elle expliqua que : "La liste des priorités du gouvernement fédéral australien identifie 73 espèces comme étant prioritaires en matière de conservation ".

"Mais cela ne profite qu'à six pour cent de toutes les espèces terrestres australiennes menacées."

"Ce chiffre pourrait être augmenté pour bénéficier à près de la moitié de toutes les espèces terrestres menacées pour le même budget."

"Une des raisons principales est que de nombreuses espèces parapluie sont choisies en fonction de leur attrait pour le public, plutôt que de leur efficacité pour la protection d'autres espèces - nous voulons changer cela."

 

Les chercheurs ont étudié quelles espèces parapluie pourraient maximiser la flore et la faune bénéficiant de la gestion, tout en considérant les menaces, les actions et les coûts.

" Le koala, l'autour des palombes rouge, le lys de lin et le trèfle violet sont des espèces parapluies plus efficaces, mais aucune d'entre elles ne figure sur la liste des espèces prioritaires du gouvernement fédéral.

l'engagement de l'Australie dans la protection des espèces animales

"L'Australie s'est engagée à prévenir une nouvelle extinction des espèces menacées connues et à améliorer leur état de conservation d'ici 2020.

"Pourtant, avec des fonds limités engagés dans la conservation, nous avons besoin de meilleures méthodes pour prioriser efficacement l'investissement des ressources."

L'auteur principal de l'étude, l'UQ et le professeur Hugh Possingham de la Nature Conservancy ont déclaré qu'en temps de crise, il était essentiel de prendre des décisions intelligentes.

"C'est précisément le moment où les gouvernements doivent faire en sorte que leurs investissements dans la nature soient aussi efficaces que possible ", a-t-il dit.

" Les nations du monde entier peuvent améliorer de manière significative la sélection des espèces cadres pour les actions de conservation en tirant parti de notre approche transparente, quantitative et objective de la hiérarchisation des priorités.

"Avec une crise d'extinction des espèces, des échéances internationales imminentes et un financement limité de la conservation au niveau mondial, nous avons besoin de meilleures méthodes pour prioriser efficacement l'investissement des ressources dans la récupération des espèces".

Quelles sont les espèces "parapluie" en France ?

En France il existe beaucoup d'espèces dites "parapluie".

C'est le cas notamment de certains insectes comme le "Pique-Prune" ou encore le "Taupin Violace".

Le hérisson ou encore la loutre sont eux aussi des espèces qui permettent le développement et la survie d'autres vies animales.

Il est donc essentiel de prendre des mesures réfléchies et rapides afin de sauvegarder l’écosystème de la planète. Et beaucoup d'enjeux sociaux ou économiques ralentissent énormément la prise de décision. Nous pouvons tous apporter notre pierre angulaire au grand projet de la protection de la planète et de tous ses habitants, qu'ils soient animal ou végétal.

Nous sommes tous passagers sur cette planète, alors vivons en harmonie complète avec tout ce qui nous entoure et préservons le bien pour les générations futures.