Madagascar Un Changement Climatique Désastreux

Une étude dans "Nature Climate Change" a mis en évidence que, si on ne contrôle pas, les effets combinés de la déforestation et des changements climatiques induits par l'homme, l'Est de Madagascar pourraient d'ici 70 ans perdre la quasi totalité de sa forêt tropicale. Ce qui aurait un impact extrêmement négatif sur des milliers de plantes, de mammifères, de reptiles et d'amphibiens qui sont liés à un écosystème fragile.

Toutefois, les auteurs de l'étude ont également constaté que les zones protégées contribueront à atténuer cette dévastation tandis que les environnementalistes s'emploient à trouver des solutions à long terme pour mettre fin aux émissions de gaz à effet de serre et aux changements climatiques qui en résultent.

Activity Guide Madagascar parc national

Madagascar est un point chaud de la biodiversité où 80 à 90 % des espèces animales et végétales sont exclusives à la région. Ce pays a été dévasté par des décennies de déforestation et de surexploitation. Ces activités ont détruit une grande partie de la couverture terrestre qui fournit un habitat à une variété d'animaux uniques, y compris des variétés de lémuriens actuellement menacées. En particulier, deux espèces de lémuriens huppés sont particulièrement en danger critique d'extinction, et ces animaux jouent un rôle central dans la dispersion des graines d'un certain nombre d'espèces végétales qui fournissent de la nourriture et un abri à d'autres animaux dans la forêt tropicale.

Activity Guide Madagascar Lémuriens
Activity Guide Madagascar lémurien malgash

"En raison de leur rôle essentiel de disperseurs de graines et de leur sensibilité à la dégradation de l'habitat, les lémuriens huppés servent d'indicateur critique de la santé de toute la forêt tropicale de l'est de Madagascar", a déclaré Andrea Baden, professeur d'anthropologie au Centre des études supérieures, CUNY et Hunter College et principal enquêteur de l'étude. " Lorsque nous avons projeté l'impact de la déforestation et du changement climatique, nous avons constaté que la déforestation seule et le changement climatique seul pouvaient réduire l'habitat des lémuriens huppés de plus de 50 %. Encore plus alarmant, on prévoit que ces deux facteurs combinés décimeront essentiellement l'habitat approprié de la forêt tropicale d'ici la fin du siècle".

Les données des chercheurs suggèrent que la vitesse et l'intensité de la destruction de la forêt pluviale de l'est de Madagascar seront largement déterminées par la mise en place de protections strictes contre la déforestation ou par un assouplissement des politiques. La protection des zones forestières qui offrent un abri aux lémuriens huppés est particulièrement importante pour la survie, étant donné leur rôle d'espèce clé qui permet la survie d'un grand nombre d'espèces animales et végétales dans l'une des régions les plus riches en biodiversité du monde.

Activity Guide Madagascar paysage

"Les résultats de notre étude seront utiles aux organisations à but non lucratif, à la gestion des parcs et à la communauté de la conservation en général ", a déclaré M. Baden. " Nos résultats indiquent des possibilités de conservation potentielles pour les lémuriens huppés et tous les habitants de la forêt tropicale qui en dépendent. Les aires protégées sont vitales pour la persistance des espèces".